Les fichiers témoins de votre navigateur sont désactivés. Certaines parties du site pourraient ne pas fonctionner correctement ni être disponibles. Pour les activer, consultez la section d’aide de votre navigateur.

StateFarm Canada est maintenant Desjardins Assurance

State Farm Canada est maintenant Desjardins Assurances. Votre agent local de State Farm sera désormais connu sous le nom d’agent de Desjardins.

Pour plus de détails, visitez le desjardinsagents.com/changements-state-farm-canada.

Vous souhaitez accéder au site américain de State Farm? Visitez-le ici : statefarm.com.

Votre province

Avis important – Vents et pluie

À la suite des intempéries survenues dans plusieurs régions, nous recevons un volume d’appels inhabituel. Tout est mis en œuvre pour vous répondre le plus rapidement possible. Pour éviter l’attente, connectez-vous à Mon compte pour faire une réclamation et l’un de nos experts en sinistre vous contactera dans les meilleurs délais.

Saut au contenu

Utilisez votre remboursement d’impôt judicieusement

Voilà, votre déclaration de revenus est remplie et vous attendez impatiemment votre remboursement d’impôt. Et ensuite? Vous pourriez dépenser cet argent de toutes sortes de façons, mais il serait sage de considérer d’autres options, comme de préparer un bel avenir financier pour vous et votre famille.

Votre conseiller de Desjardins en fonds communs de placement est à votre disposition pour répondre à vos questions et vous aider à atteindre vos objectifs de placement à long terme.

Songez-y

Cette année, au lieu de dépenser votre remboursement d’impôt, vous pourriez cotiser à un compte d’épargne libre d’impôt (CELI) ou à un régime enregistré d’épargne-retraite (REER), instaurer un régime enregistré d’épargne-études (REEE) pour votre enfant ou encore rembourser des dettes.

Tout en haut de votre liste de priorités se trouve peut-être le remboursement du compte d’une carte de crédit à intérêts élevés.

Si vous payez le minimum exigé chaque mois, il se peut que vous remboursiez uniquement les intérêts (et encore!) sans guère toucher au capital. En remboursant cette dette, vous aurez plus de moyens pour d’autres besoins financiers importants.

Si votre carte de crédit n’est pas un problème, vous pourriez mettre l’argent de côté pour la retraite.

Il existe de nombreuses options fiscalement intéressantes, comme les REER et les CELI. Avec le temps, des cotisations supplémentaires à votre épargne-retraite peuvent rapporter gros avec le pouvoir des intérêts composés.

Vous pourriez aussi verser votre remboursement d’impôt dans un REEE pour votre enfant.

Les cotisations fructifient sous un régime d’imposition différée et pourraient vous donner droit à la Subvention canadienne pour l’épargne-études.

Ce que vous devez savoir

Après avoir décidé quoi faire avec votre remboursement d’impôt annuel, rappelez-vous ceci : cet argent ne tombe pas du ciel – c’est le remboursement d’un prêt sans intérêts que vous avez accordé au gouvernement.

Vous aimez recevoir un gros chèque chaque année? Soit, mais il pourrait tout de même être bien de faire rajuster les sommes retenues par le gouvernement afin de réduire vos remboursements d’impôt futurs. Peut-être ne recevrez-vous pas de chèque au printemps, mais cela vous aura permis à chaque paie de cotiser davantage à votre REER, à votre CELI ou à votre REEE, ou encore de rembourser une dette durant l’année.

Prenez le temps de réfléchir à toutes les options qui s’offrent à vous avant d’utiliser votre remboursement d’impôt pour, disons, faire le versement initial pour une nouvelle voiture. Plus vous commencez à épargner tôt, plus vous aurez d’argent à la retraite.

Les fonds communs de placement ne sont pas des produits d’assurance. Ils sont distribués par des conseillers de Desjardins Sécurité financière Investissements inc.

Veuillez lire l’aperçu de tout fonds avant d’investir. Un placement dans un fonds commun de placement peut donner lieu à des frais de courtage, à des commissions de suivi, à des frais de gestion et à d’autres frais.

Les fonds communs de placement ne sont pas garantis. Leur valeur fluctue fréquemment et leur rendement antérieur n’est pas une indication de leur rendement futur. Les titres de fonds communs de placement ne sont pas couverts par la Société d’assurance-dépôts du Canada ni par un autre organisme public d’assurance-dépôts.

Desjardins Assurances et ses agents ne fournissent ni avis juridiques ni avis fiscaux. Veuillez consulter un conseiller juridique ou fiscal pour discuter de votre situation.

Trouver un agent

Chercher
Haut de page