Les fichiers témoins de votre navigateur sont désactivés. Certaines parties du site pourraient ne pas fonctionner correctement ni être disponibles. Pour les activer, consultez la section d’aide de votre navigateur.

StateFarm Canada est maintenant Desjardins Assurance

State Farm Canada est maintenant Desjardins Assurances. Votre agent local de State Farm sera désormais connu sous le nom d’agent de Desjardins.

Pour plus de détails, visitez le desjardinsagents.com/changements-state-farm-canada.

Vous souhaitez accéder au site américain de State Farm? Visitez-le ici : statefarm.com.

Votre province

Avis important à nos assurés

Le Service de police de Laval a fourni le 14 juin 2019 de l’information permettant au Mouvement Desjardins d’établir que les renseignements personnels de 2,9 millions de membres ont été communiqués à des personnes à l’extérieur de l’organisation. Seuls les membres des caisses Desjardins sont concernés par la situation. Apprenez-en plus.

Saut au contenu
Retour

Conseils pour propriétaires en cas de feu de forêt

Conseils pour propriétaires en cas de feu de forêt

Saviez-vous que plus de 7 4001 feux de forêt se produisent chaque année au Canada? Les températures chaudes combinées à des périodes de sécheresse, la foudre et la négligence humaine sont à l’origine de la majorité d’entre eux.

Bien que la saison des feux de forêt se déroule généralement de mai à septembre, elle débute habituellement en mars en Alberta et en avril au Québec. Durant cette période critique, plusieurs mesures peuvent être mises de l’avant pour prévenir un feu de forêt ou éviter de l’alimenter.

Ce que Fort McMurray nous a appris

Au début mai 2016, un feu de forêt est déclaré à Fort McMurray en Alberta. Au plus fort de la catastrophe, plus de 50 foyers d’incendie sont alors actifs. En juin, une météo pluvieuse et un mercure en baisse aident les pompiers à maîtriser l’incendie qui ne sera déclaré sous contrôle qu’en juillet. Celui-ci aura forcé l’évacuation de près de 88 000 habitants, ravagé plus de 5 890 km2 de territoire et détruit plus de 2 500 maisons, devenant ainsi la catastrophe naturelle la plus coûteuse au pays2.

Selon un enquêteur de l’Institut de prévention des sinistres catastrophiques (IPSC) (en anglais seulement) qui a eu accès aux décombres de Fort McMurray, ce sont les braises transportées par le vent qui ont enflammé la plupart des constructions. Le feu s’est ainsi propagé jusqu’à la ville en entrant en contact avec des éléments inflammables d'aménagements paysagers, des matériaux de construction et d’autres matières combustibles près des maisons. Cependant, les propriétaires qui ont suivi les recommandations de FireSmart pour protéger leurs demeures ont rendu celles-ci beaucoup plus résistantes au brasier, a noté l’IPSC3.

Prévenir le feu et les dommages

Si vous habitez en zone boisée ou herbagère, certaines précautions peuvent être prises durant la saison des feux de forêt.

Pour éviter de causer accidentellement un feu de forêt 

  • Respectez les interdictions de feu de camp en vigueur et signalez tout feu en plein air aux autorités locales de protection contre les incendies. Le non-respect de celles-ci pourrait vous coûter de lourdes amendes, selon la province. De 500 $ à 50 000 $ au Québec et jusqu’à 1 000 000 $ en Colombie-Britannique4!
  • S’il n’y a pas d’interdiction en vigueur et que vous faites un feu à ciel ouvert, gardez à la portée de la main une pelle ou un râteau et un seau d’eau pour éteindre complètement le feu.
  • Vous fumez? Assurez-vous d’éteindre complètement votre cigarette ou tout autre mégot dans l’eau et non sur le sol.
  • Vérifiez visuellement les lignes électriques aériennes; signalez rapidement aux autorités hydroélectriques les lignes qui entrent en contact avec les arbres.

Pour rendre votre maison moins vulnérable en cas de feu de forêt

Les braises peuvent être transportées à des kilomètres du site principal d’un feu de forêt. Des mesures simples mais essentielles peuvent être réalisées pour rendre votre maison plus résistante au feu et augmenter la probabilité qu’elle s’en sorte indemne. Si vos voisins appliquent également ces mesures, cela fera boule de neige et contribuera à aider votre collectivité à se relever plus rapidement des ravages d’un feu de forêt. Alors, n’hésitez pas à partager l’information qui suit avec votre voisinage!

Exemples de mesures simples

  • Autour de la maison et des dépendances (ex. : cabanon, garage), à moins de 1,5 mètre des murs extérieurs : ratissez et retirez toute accumulation d’aiguilles de pin et de feuilles mortes ainsi que les copeaux de bois, d’écorce ou de cèdre. Enlevez les branches mortes des arbustes et des haies. Il est même préférable d’enlever les arbustes à feuillages persistants.
  • Pelouse et cour : tondez le gazon sec et les mauvaises herbes; arrosez votre pelouse lorsque cela est permis. Pour les conifères sur votre terrain, taillez les branches afin d’assurer un dégagement de 2 mètres à partir du sol. Ramassez les accumulations d’aiguilles à la base des arbres.
  • Balcon et terrasse de bois : balayez les surfaces ou lavez-les à haute pression pour enlever les aiguilles de pin et les feuilles mortes qui se trouvent dessus, dessous et entre les planches.
  • Objets et matières combustibles : déplacez les matériaux de construction, le bois de chauffage, la machinerie, les véhicules récréatifs (VR) ou les véhicules tout terrain (VTT) et les conteneurs de recyclage, de compost ou de déchets à des endroits situés à dix mètres ou plus de toute structure (ou rangez-les à l’intérieur, dans un endroit sécurisé et adapté). Conservez aussi dans le cabanon ou le garage les bidons d’huile ou d’essence, la peinture et le gaz propane.
  • Gouttières et toit : retirez toute accumulation d’aiguilles de pin ou de feuilles mortes et les autres débris qui s’y trouvent. Élaguez les branches d’arbres qui atteignent la toiture en prenant les mesures de protection requises.

Exemples de mesures nécessitant plus d’investissement 

  • Évents d’entretoit ou soffite à découvert et ouvertures autour des portes, des fenêtres ou au niveau du sol : réparez-les et bloquez toute ouverture apparente qui pourrait laisser pénétrer des braises dans votre maison ou vos bâtiments annexes, s’il est possible de le faire de façon sécuritaire. Vous pouvez utiliser, par exemple, un treillis de métal de 3 mm ou du ruban adhésif en toile, communément appelé duck tape.
  • Conifères situés à moins de 30 mètres des structures : coupez les branches afin d’assurer un dégagement de 2 mètres à partir du sol et ramassez les accumulations d’aiguilles à la base des arbres. Assurez-vous que vos arbres sont à au moins 5 mètres de votre maison et qu’ils sont espacés de 10 mètres entre-eux sur votre terrain.
  • Genévriers et cèdres : remplacez ces arbustes situés à moins de 5 mètres de la maison ou du cabanon par des arbustes feuillus chargés d’humidité et moins inflammables.
  • Clôture en bois rattachée à votre maison : placez une section de clôture ou une porte non combustible à cet endroit.
  • Copeaux de bois, d’écorce ou de caoutchouc dans les plates-bandes : remplacez-les par des produits de rechange non combustibles comme les pierres de rivière, ou limitez leur usage à des îlots situés loin des structures ou de la végétation combustible.
  • Toiture en bois combustible : prévoyez la remplacer par un revêtement d’asphalte ou autre recouvrement à l’épreuve du feu.

Autres mesures si vous habitez dans une région rurale ou sur une terre agricole

  • Ratissez et enlevez les aiguilles de conifères et les feuilles d’arbres accumulés qui se trouvent à moins de cinq mètres des bâtiments.
  • Coupez et ratissez les herbes hautes et les mauvaises herbes séchées qui se trouvent dans un périmètre de 5 mètres de tous les bâtiments.
  • Songez à mettre en place un système d’alimentation en eau de secours et une source d’énergie indépendante.
  • Prolongez l’espacement recommandé de 30 à 40 mètres entre les arbres et les côtés de votre propriété et des bâtiments annexes. 

Si vous êtes propriétaire, obtenez encore plus de conseils pour diminuer les risques de feu de forêt.

Quoi faire si un feu de forêt a été détecté dans votre région

Dans l’éventualité où un feu de forêt se déclarerait près de chez vous, suivez les avertissements et les ordres d’évacuation des autorités publiques de votre province et de votre municipalité.

Si le temps et la situation vous le permettent de façon sécuritaire, certaines mesures peuvent être entreprises afin de rendre votre maison moins vulnérable.

Cinq conseils utiles pour protéger votre domicile

  1. Inspectez les terrasses, les balcons et le périmètre de tous les bâtiments : retirez les objets inflammables (meubles de patio, balais, bois de chauffage, bac de recyclage, contenant de propane, etc.) se trouvant dessus, dessous ou autour de vos structures. Déplacez-les ainsi que la machinerie, les VR ou les VTT à 10 mètres de tout bâtiment. Rangez les objets de valeur à l’intérieur, dans un endroit sécurisé et adapté.
  2. Empêchez les braises d’entrer chez vous : repérez les ouvertures apparentes à l’extérieur de votre résidence (évents d’entretoit et de soffite à découvert et bris autour des portes, des fenêtres ou au niveau du sol). Réparez-les ou couvrez-les temporairement avec du ruban adhésif en toile (duct tape) ou en métal, par exemple, s’il est possible de le faire de façon sécuritaire.
  3. Coupez le gazon et les mauvaises herbes : coupez-les dans un rayon de 5 mètres de toutes les structures et le long des clôtures. Ramassez le gazon tondu ainsi que les aiguilles de pins, les feuilles et les branches mortes et déposez-les à plus de 10 mètres de votre domicile.
  4. Raccordez les boyaux d’arrosage aux robinets extérieurs : assurez-vous qu’ils soient suffisamment long pour atteindre tous les coins de votre propriété et facilement accessibles aux pompiers.
  5. Fermez vos fenêtres si vous quittez la maison.

Votre assurance habitation vous protège

Votre assurance habitation de Desjardins Assurances comprend une protection qui couvre les dommages à vos biens. Votre propriété, votre copropriété ou votre logement est donc protégé en cas d’incendie ou de feu de forêt. Vous pourriez également avoir droit à des frais de subsistance, si vous devez vous loger ailleurs durant une évacuation, par exemple. Sachez aussi que vous pouvez compter sur notre équipe d’indemnisation à toute heure du jour ou de la nuit.

Radar vous informe maintenant en cas de feu de forêt

Desjardins Assurances continue d’innover avec son application mobile et met à votre disposition RadarMC. Il suffit d’y inscrire vos lieux à surveiller pour recevoir des notifications en cas de grêle, de vents violents, de pluies abondantes, de tornade, d’ouragan et maintenant de feu de forêt. Que vous soyez assuré ou non chez nous, téléchargez gratuitement notre application mobile dès maintenant!

Sources 

1 Feux de forêt, Ressources naturelles Canada

2 Répercussions économiques du feu de forêt de 2016 de Fort McMurray, Statistique Canada

StatCan et les feux de forêt en Alberta

3 Why some homes survived: Learning from the Fort McMurray wildland/urban interface fire disaster, de l’Institut de prévention des sinistres catastrophiques (en anglais seulement) et Les leçons de Fort Mc Murray, L’actualité

4 Déclencher un feu de forêt pourrait vous coûter 1 million de dollars

Pour en savoir plus

FireSmart® Canada (en anglais seulement)

Quoi faire avant, pendant et après un feu de forêt, Croix-Rouge canadienne

Préparez-vous – Avant un feu de friches, Gouvernement du Canada

Certaines conditions, exclusions et limitations peuvent s’appliquer. Les conditions relatives aux protections décrites sont précisées au contrat d’assurance, lequel prévaut en tout temps.

Ces conseils sont fournis à titre informatif et préventif seulement. Ils sont d’ordre général et n’engagent pas la responsabilité de Desjardins Assurances. La vigilance est de mise et il est recommandé de consulter un expert en la matière pour obtenir des conseils complets et pertinents pour chaque situation.

MC Radar est une marque de commerce de Desjardins Groupe d’assurances générales inc., utilisée sous licence.

Autres sujets d'intérêt :

Haut de page