Les fichiers témoins de votre navigateur sont désactivés. Certaines parties du site pourraient ne pas fonctionner correctement ni être disponibles. Pour les activer, consultez la section d’aide de votre navigateur.

StateFarm Canada est maintenant Desjardins Assurance

State Farm Canada est maintenant Desjardins Assurances. Votre agent local de State Farm sera désormais connu sous le nom d’agent de Desjardins.

Pour plus de détails, visitez le desjardinsagents.com/changements-state-farm-canada.

Vous souhaitez accéder au site américain de State Farm? Visitez-le ici : statefarm.com.

Votre province

Saut au contenu
Retour

Profitez de votre foyer en toute sécurité

Profitez de votre foyer en toute sécurité

Connaissez bien votre âtre

Prenez le temps de comprendre le type de foyer et de cheminée que vous avez. S’il s’agit d’un poêle sur pied avec une cheminée usinée en métal, demandez à un professionnel de l’installer. Sinon, suivez minutieusement les instructions du fabricant, car elles respectent les normes nationales en vigueur. Vous devez aussi choisir avec soin l’endroit où vous mettez un foyer dans une pièce. Installez-le sur une assise de plancher qui s’étend minimalement de 45,75 cm de chaque côté. Il ne faudrait pas qu’un tison se retrouve sur le tapis ou sur le mur avoisinant.

Dans le cas d’une cheminée en maçonnerie, fermez toujours le pare-étincelles quand vous faites un feu. Surveillez de très près les jeunes enfants et dites-leur de se tenir à plus de 1 m du feu. Attisez le feu avec un tisonnier et non un morceau de bois et installez les bûches sur des chenets. Pour bien ventiler le feu, assurez-vous que le conduit de fumée est toujours ouvert.

Surveillez la créosote

En ce qui concerne la sécurité d’une cheminée, l’élément le plus important est la créosote, un résidu noir, à l’apparence de goudron, qui s’accumule au fil du temps dans le conduit de fumée. L’accumulation de cette substance hautement combustible peut être telle qu’elle peut causer un feu de cheminée. C’est pourquoi vous devez faire ramoner votre cheminée par un professionnel au moins 1 fois par année, avant la période de chauffage.

Le ramoneur devrait réparer les fissures, les blocages ou les fuites dans la maçonnerie ou le tube intérieur de la cheminée, lesquels pourraient présenter un risque plus tard. Inspectez souvent votre cheminée. Règle générale, il faut la nettoyer quand il y a de 3,17 mm à 6,35 mm de créosote sur les murs ou dans le tube.

Entre les nettoyages, voici quelques précautions à prendre pour éviter l’accumulation de créosote.

Ne brûlez que du bois sec

Tous les bois de chauffage ne se valent pas. Choisissez un bois coupé l’année d’avant et entreposé depuis. Contrairement au bois fraîchement coupé, dit « vert », le bois sec est foncé ou gris. Il est aussi friable et très sec, et a des fissures tout le long. Ce type de bois produit plus de chaleur et moins de créosote.

Évitez les feux lents et couvrants

Ce n’est pas une bonne chose d’avoir plus de fumée que de flammes. Pour réduire la fumée, n’allumez pas le feu avec du papier journal ou du carton, alimentez-le plutôt plus avec du bois coupé en petits bâtons. Question allumage, l’essence pour briquets n’est pas à privilégier. Comme elle se consume rapidement, elle dégage encore plus de fumée.

Brûlez tout entièrement

Optez pour un foyer à haute efficacité qui brûle complètement tout combustible, jusqu’à l’état de poussière.

Autres sujets d'intérêt :

Haut de page