Les fichiers témoins de votre navigateur sont désactivés. Certaines parties du site pourraient ne pas fonctionner correctement ni être disponibles. Pour les activer, consultez la section d’aide de votre navigateur.

StateFarm Canada est maintenant Desjardins Assurance

State Farm Canada est maintenant Desjardins Assurances. Votre agent local de State Farm sera désormais connu sous le nom d’agent de Desjardins.

Pour plus de détails, visitez le desjardinsagents.com/changements-state-farm-canada.

Vous souhaitez accéder au site américain de State Farm? Visitez-le ici : statefarm.com.

Votre province

Saut au contenu
Retour

Protégez-vous contre le vol avec effraction

Protégez-vous contre le vol avec effraction

Le témoignage de victimes de cambriolage peut fortement ébranler notre sentiment de sécurité. Si les entrées par effraction ont diminué depuis les années 1990, c’est peut-être en partie parce que les propriétaires sont mieux informés sur la manière de les prévenir.

Ces quelques précautions simples réduiront considérablement les risques d’intrusion dans votre domicile.

Utilisez votre gros bon sens

Croyez-le ou non, mais les précautions les plus simples et les plus évidentes qu’on oublie de prendre sont souvent les failles qu’exploitent les cambrioleurs. Peut-être habitez-vous au même endroit depuis plusieurs décennies, et pensez que ça ne peut pas vous arriver. Peut-être êtes-vous pressé et passez outre la prudence de routine.

Quoi qu’il en soit, vous devez toujours verrouiller les portes et les fenêtres quand vous sortez. Du reste, suivez de près vos clés de secours. Savez-vous où elles se trouvent? Les avez-vous laissées à des personnes de confiance?

Voici d’autres conseils de base pour limiter les risques d’entrée par effraction :

  • Ne laissez pas de l’argent ou des bijoux visibles de la fenêtre. Si possible, conservez vos bijoux, vos autres petits objets de valeur et vos documents importants dans un compartiment de coffre-fort. Sinon, des voleurs qui, autrement, auraient passé leur chemin tenteront peut-être de briser votre fenêtre pour s’en emparer.
  • Ne mentionnez pas vos allées et venues à des étrangers. Ne dites pas aux autres quels objets de valeur il y a dans votre maison. Quand vous travaillez sur votre terrain, verrouillez toutes les portes hors de votre champ de vision.
  • Évitez d’annoncer vos projets de vacances sur les médias sociaux, et ne changez pas le statut de votre profil quand vous partez. Vous avez peut-être confiance en vos amis, mais vous ne savez jamais aux oreilles de qui la nouvelle peut remonter.
  • Vous avez des enfants? Donnez-leur quelques directives de sécurité. Dites-leur de ne pas parler aux étrangers de votre maison, de vos biens, ni de l’horaire de la famille.

Limitez les risques d’entrée par effraction

Dupez les cambrioleurs potentiels. Faites en sorte que votre maison ait l’air habitée en tout temps.

  • Utilisez des minuteries sur vos lumières en votre absence.
  • Stationnez toujours votre voiture dans le garage avec la porte fermée. Sinon, un voleur pourrait savoir que vous n’êtes pas là quand votre porte de garage est fermée ou que la voiture n’est pas dans l’entrée. En fermant la porte du garage, et en mettant des rideaux ou des stores aux fenêtres, vous soustrairez aussi à la vue certains de vos biens.
  • Mettez des minuteries sur vos radios et montez le volume pour qu’on les entende de l’extérieur.
  • Ne laissez pas sur la porte une note qui pourrait mettre la puce à l’oreille des cambrioleurs.

Sécurisez votre maison

En moyenne, un cambrioleur ne passe pas plus de 4 à 5 minutes à essayer d’entrer dans une résidence. Sécurisez votre maison en donnant du fil à retordre aux malfaiteurs.

  • Changez les serrures quand vous emménagez dans une nouvelle résidence.
  • Demandez à un serrurier compétent de vous dire si vos portes et fenêtres sont équipées du bon type de serrure. Assurez-vous aussi de voir si elles fonctionnent bien. Ne présumez de rien. Il est possible que les anciens propriétaires aient mal installé une serrure, ou que vos serrures soient brisées et que vous deviez les remplacer.
  • Sécurisez les portes extérieures et, s’il y a lieu, celles du garage attenant. Mettez des serrures à pêne dormant de bonne qualité et des gâches à haute sécurité. Renforcez les montants. Installez adéquatement des portes et des cadres de porte solides impossibles à forcer.
  • Choisissez des serrures de catégorie 1 selon les normes de l’Association canadienne de normalisation (CSA). Vous trouverez cette information sur l’emballage.
  • Sécurisez vos fenêtres en y mettant une serrure supplémentaire. Optez aussi pour du verre résistant aux chocs pour les fenêtres situées à moins de 1 m d’une serrure de porte. Ainsi, il est plus difficile de briser la vitre pour déverrouiller la serrure.
  • Taillez les branches au bas des arbres près de votre maison. Un voleur pourrait s’en servir pour accéder à une fenêtre au premier étage.
  • Sécurisez votre porte-fenêtre avec une serrure à broche ou à clé, ou mettez une tige d’acier pour la bloquer.

Si vous partez plus d’une journée…

Un séjour prolongé peut donner une autre allure à une maison, et les voleurs voient ces changements. Quand vous partez, faites ce qu’il faut pour simuler une présence dans votre maison.

  • Faites suivre vos appels lorsque vous êtes absent, si possible. Les cambrioleurs appellent parfois pour voir s’il y a quelqu’un.
  • Demandez à un voisin en qui vous avez confiance de ramasser le courrier et le journal. Autant que possible, ne suspendez pas ces livraisons, car la nouvelle de votre absence pourrait parvenir à des inconnus.
  • Vous partez longtemps? Prenez des arrangements pour faire tondre votre pelouse ou enlever la neige.
  • Si vous n’êtes pas là le jour du ramassage des ordures, demandez à un voisin de confiance de sortir et de rentrer vos poubelles. Vous voudrez peut-être que celui-ci mette des ordures dans vos poubelles pendant votre absence, car il arrive que des voleurs y jettent un coup d’œil pour savoir si la maison est habitée.

Rendez la pareille à vos voisins

La protection contre les vols est l’affaire de tous. Vous comptez sur vos voisins? Ils comptent aussi sur vous pour assurer la sécurité du quartier. Que pouvez-vous faire en ce sens?

  • Organisez un repas ou une rencontre avec vos voisins pour que vous appreniez tous à mieux vous connaître.
  • Instaurez un programme de surveillance d’immeuble ou de quartier, ou participer à un programme en place.
  • Demandez à un officier de votre service de police local de vérifier la sécurité de votre immeuble, ou sensibilisez votre voisinage à certaines questions de sécurité.
  • Si vous vivez en appartement, avisez votre propriétaire ou la société de gestion de votre immeuble s’il y a des ampoules grillées, des couloirs sombres, des serrures brisées sur les boîtes aux lettres ou sur les portes, ou d’autres problèmes de sécurité dans les aires communes.
  • Appelez immédiatement la police si vous voyez des activités suspectes dans votre quartier.

Autres sujets d'intérêt :

Haut de page